top of page

CHANGEMENT D'HEURE

Dernière mise à jour : 17 nov. 2023



Seuls 35% des Français dorment bien ¹. Le sommeil est l’état psychologique temporaire pendant lequel la vigilance est abolie et le métabolisme de base ralenti. C’est un processus dynamique d’adaptation en fonction des besoins de l’organisme. ¹

Etude basé sur les données du rapport “Global Sleep Survey 2021“


Comment fonctionne notre sommeil ? ​L'endormissement, la durée et la qualité du sommeil sont influencés par la combinaison du rythme circadien et de la dette homéostasique. L'organisme humain se synchronise naturellement sur une période oscillant entre 23h30 et 00h30. Cette synchronisation est gouvernée par des variations neuro-hormonales, orchestrées par l'hypothalamus.


L'alternance entre l'éveil et le sommeil est étroitement liée à notre horloge biologique interne. Celle-ci est régulée par la libération d'hormones comme la mélatonine. La lumière joue également un rôle essentiel dans cette synchronisation.​Le sommeil joue un rôle important pour

le bon fonctionnement de notre organisme : Régénération cellulaire, renforcement immunitaire, croissance, nettoyage des déchets du cerveau, mise au repos énergétique et métabolique, stimulation hormonale, mémorisation & apprentissage, amélioration de l’humeur et du comportement, augmentation de la vigilance.



Les cycles du sommeil La durée d'une nuit de sommeil chez l’individu moyen est généralement composée de 4 à 6 cycles, variant en fonction de la quantité totale de sommeil. Chaque cycle est caractérisé par une séquence bien définie de phases de sommeil, qui interagissent pour garantir un sommeil récupérateur. Ces cycles ont une durée approximative de 90 minutes chacun.Il est important de noter que le rythme de sommeil n’est pas fixe. En effet chaque individu possède son propre rythme circadien, avec des besoins, des horaires et des habitudes de sommeil spécifiques.


42 % des personnes souffrent d'au moins un trouble du sommeil²Le sommeil peut être perturbé par de nombreux facteurs, notamment des heures de coucher irrégulières,

le stress (libération de cortisol qui maintient notre corps en alerte), le régime alimentaire, les maladies, les conditions de travail, et bien d'autres.Ces perturbations peuvent engendrer divers troubles du sommeil tels que :

Insomnies : Stress, anxiété, dépression / troubles psychologiques / apnée du sommeil

Hypersomnies : Apnée du sommeil / Narcolepsie

Parasomnies : Somnambulisme / terreur nocturne / cauchemars / troubles du sommeil paradoxal

²Enquête de l'Institut national du sommeil et de la vigilance et de la MGEN.


Des solutions naturelles existent : n'hésitez pas à me contacter pour tout conseil ou prise de rendez-vous

PRENEZ SOIN DE VOUS

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page