"SPORT L'ALIMENTATION ANTI-BOBOS

Mis à jour : 30 déc. 2020

Le confinement vous a fait un peu forcer et vos séances intensives ont pu provoquer des blessures....


J'ÉVITE LES CRAMPES

Les causes : manque d'étirements, sollicitation excessive d'un muscle mais aussi carences alimentaires et défaut d'hydratation

1- Buvez entre 2 et 3 litres pendant et après l'effort

Privilégiez des eaux minérales pourvues en sels minéraux

2- Misez sur le Magnésium : la pratique sportive augmente les besoins de 10 à 20%

L'organisme "consomme" du magnésium lors des contractions musculaires et en perd lors de la transpiration. Lorsque le magnésium vient à manquer, la crampe arrive !

3- Les bons réflexes

un en-cas après l'effort avec une poignée d'amandes et de fruits secs, ou avec une banane et un carré de chocolat noir.


JE PRÉVIENS LES TENDINITES

Qu'elles soient localisées au niveau du coude, de l'épaule, du genou ou du talon, ces inflammations surviennent à la suite d'un mouvement répété ou d'une mauvaise posture et souvent lorsque votre organisme est en acidose

1- Privilégiez les aliments à IG bas et alcalinisants qui vont limiter l'inflammation dans votre corps.

Ce sont principalement les légumes secs, les céréales complètes et les légumes verts.

Évitez le pain blanc et le riz à cuisson rapide ainsi que les viandes rouges, les charcuteries et les fromages de vache.

2- Forcez sur les Oméga 3, ces acides gras essentiels qui ont des propriétés anti-inflammatoires.

On les trouve dans les poissons gras (maquereau, saumon, sardine...), les huiles de colza, de noix, de lin, ainsi que dans les oléagineux.

3- Les bons réflexes : 2 cuillères à soupe d'huile de colza chaque jour et un poisson gras deux fois par semaine


JE CHASSE LES COURBATURES

Ces réactions témoignent d'une sur-sollicitation musculaire : il se crée des microlésions responsables d'inflammation

1- Adoptez le curcuma. Cette épice contient de la curcumine, aux propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Une étude réalisée en 2014 sur des coureurs a montré que la supplémentation en curcuma (1g par jour) diminuait les dommages musculaires et évitait les courbatures.

2- Faites le plein de potassium. Il favorise la transmission de l'influx nerveux et participe à la contraction des muscles. Chez le sportif, le potassium est éliminé par la sueur et peut engendrer de la fatigue musculaire.

Où le trouver ? dans les algues, les légumineuses, la pomme de terre, la mâche, l'avocat, la banane, les fruits secs

3- Les bons réflexes : des algues en paillettes pour agrémenter vos salades ou du tartares d'algues sur des tartines deux fois par semaine


JE CHOUCHOUTE MES ARTICULATIONS

Le jogging peut provoquer des traumatismes articulaires en raison de l'onde de choc à chaque à-coup au sol.

1- Foncez sur les légumes verts. Selon une étude britannique parue en mai 2018, la consommation d'aliments riches en vitamines K (épinard, brocoli, chou, haricots verts....) serait essentielle au bon fonctionnement et au renouvellement de protéines dites K-dépendantes, présentes dans le cartilage.

2- Profitez des trésors de la mer : crabes, huitres et moules renferment du cuivre, un oligoélément qui améliore la qualité du cartilage en favorisant la synthèse du collagène.

La carapace des crevettes contient elle de la chitine, une substance à partir de laquelle se fabrique la glucosamine, un constituant du cartilage.

3- Les bons réflexes : ne boudez pas les petites crevettes grises ! et mettre au menu des moules sous toutes leurs formes au moins une fois par semaine. "




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

UN POINT SUR LE LACTOSE

DÉFINITION C'est un glucide composé de glucose et de galactose OÙ SE TROUVE-T-IL ? Dans tous les laits d'animaux et leurs dérivés PARTICULARITÉ Il n'est pas assimilable en tant que tel. La lactase est